mardi 18 juillet 2017

Du maillot de bain aux shoko-bons...

...il n'y a qu'une longueur de laminette !!!


Oui madame.
 

@charlottejaubert


Donc, je me suis inscrite à un atelier couture "Maillot de bains", animé par Charlotte Jaubert (diplômée d'ESMOD) et porté par Artesane Paris (l'atelier, pas le maillot de bain... enfin c'est une façon de parler, euh d'écrire. Bref.). Cet atelier vient doubler un cours en ligne que je ne peux que conseiller (lien vers le cours en ligne).
6 participantes max, 2 animateurs (Charlotte Jaubert donc, et Guénaël, enseignant chez ESMOD), chez Diffus'Laine Tissus à Gradignan.

Pour les infos sérieuses et complètes, je vous invite à aller voir l'article de Clotilde du blog Clo's (Clopiano) : https://clopiano.wordpress.com/2017/07/18/garde-robe-capsule-mon-projet-de-juillet/.
Mes acolytes du jour :
@clo_piano
- @rachel.lajoie
@clotildemanan


Oui, Clotilde a participé au même atelier que moi. Oui, j'ai fait des bonds de joie chez moi quand j'ai vu sur IG qu'elle en était. Ma belle-fille a cru que j'allais voir les One Direction en concert. Mais non. Clotilde elle coud trop bien, elle est pétillante, chaleureuse et bienveillante. En plus, elle aime les shoko-bons. Elle réfléchit quand elle coud et elle nous fait part de ses réflexions. Ce sont des nanas comme elle qui me donnent envie de coudre. Bref. J'avais envie de lui sauter au cou, mais je me suis retenue. En société je me conduis bien.

Donc : une journée pour coudre un maillot de bain : même pour quelqu'un qui n'a jamais entendu le mot laminette, ça le fait ! En même temps entourée de Charlotte et Guénaël, vous vous sentez pousser des ailes, de quoi assumer l'utilisation du découd-vite à répétition. Vous devriez suivre leurs projets sur IG : @sesjourscouture, ils envisagent de développer des ateliers couture sous différentes formes (journée, week-end...).

Au sommaire des premières fois :
- le lycra
- la laminette
- le cutter rotatif (là j'ai A-DO-RÉ, bien mieux que les ciseaux pour couper des matières glissantes comme le lycra)
- le point zig zag trois points
- la couture en sandwich.

Au final un maillot hyper classe, un chouïa sexy mais bien couvrant là où il faut et respectant la pudeur de chacune.


Je m'en retourne farfouiller dans mes tissus : les gars j'ai une envie de coudre depuis cet atelier, c'est fou !

Bises, Carolyne