lundi 17 novembre 2014

Le jour où le yoga est entré chez moi...

... j'ai jeté mes chaussettes de ski.


Anciennement sportive/nouvellement flemmarde, tous les ans en septembre je cherche THE sport, à savoir celui que je ne lâcherais pas au bout de 6 mois (voire de 3... cours).

http://cdn.sheknows.com/articles/2014/01/Mike/Sponsored/Woman-in-Zumba-class-.jpg
J'ai testé la zumba, mais définitivement la musique n'était pas pour moi. Non plus le sourire forcé au miroir.
Je comprends toujours pas l'intérêt de sourire pendant l'effort. Mes muscles m'ont trouvée bien hypocrite avec mon sourire zumba et mon mal aux cuisses.


J'ai testé la course à pied, en partant du principe que l'absence de contrainte horaire était une solution. Mais l'homme m'a lâchée en plein milieu d'un run, décidant que courir c'était pas drôle. Il a donc fini le parcours en marchant. Moi j'ai finis en courant. Il avait les clés. Je me suis morfondue 15 minutes au pied de l'immeuble à tenter de faire mes étirements sous les yeux des voisins. Je ne suis jamais repartie.

J'ai testé un cours de yoga, parce que c'est à la mode, que j'ai mal au dos et que je suis stressée (oui comme 99,9% des jeunes/vieux d'une trentaine d'années). Premier cours, je me suis endormie. C'était sympa mais le réveil puis le trajet en voiture pour rentrer un peu moins. Deuxième cours, il faisait froid dehors... et dedans. Les cours avaient lieu dans la salle de sport d'une école, sol carrelé, absence remarquée de chauffage. Troisième cours, je suis arrivée en chaussettes + chaussettes de ski. Mais j'ai quand même perdu un orteil et pour l'équilibre c'est moins facile.
En plus je l'avoue, la prof était très bien, mais si j'avais eu une télécommande, j'aurais appuyé sur avance rapide. Pardon mais je m'ennuie vite.

Et là, j'ai découvert Adrienne, ou pour être plus précise sa chaîne youtube, Yoga with Adrienne. Adrienne est drôle. Adrienne propose des vidéos de yoga de 10 à 40 minutes en passant par 20. Adrienne parle anglais puisqu'elle est texane, yes ma'am, mais y'a toujours l'image pour celles et ceux que l'idiome gênerait. Et je vous promets qu'elle est drôle, la preuve en vidéo !




Adrienne a aussi un site internet, ici